aide
Ecole du Louvre

Avec votre carte d’auditeur de l’École du Louvre, vous pouvez accéder librement, pendant la durée de vos cours, aux collections permanentes et aux expositions temporaires :

 

  • du musée du Louvre,
  • du musée E. Delacroix,
  • du musée d’Orsay,
  • du musée de l’Orangerie.

 

Vous bénéficiez d’un tarif réduit aux :

 

  • musée national des arts asiatiques Guimet,
  • musée Rodin,
  • musée national d’art moderne (Centre Pompidou).

Avec votre compte personnel Extranet vous pouvez accéder en ligne à vos :

 

  • informations pratiques,
  • annulations et reports,
  • ressources pédagogiques.

Cycles découverte

Organisés ponctuellement durant l’année, les cycles découverte proposent des sujets thématiques d’archéologie et d’histoire de l’art en rapport avec l’actualité des musées et de la recherche.
Chaque cycle de cinq séances (cinq mardis ou vendredis en soirée ou cinq samedis en journée) comprend des cours magistraux dispensés par des professionnels du patrimoine, conservateurs, universitaires et chercheurs.

Les enseignements sont donnés en langue française.
En cas de nécessité, des modifications de calendrier et d'intervenants peuvent survenir.
Pour s’inscrire au titre de la formation continue (prise en charge des frais d’inscription par votre employeur) écrire à : formation.continue[a]ecoledulouvre.fr.

Consulter les conditions générales d'inscription
 

Modalités et pièces à fournir pour s'inscrire par internet

Cycles 1, 2, 3, 4, 5 et 6

Plein tarif

  • 100 euros par cycle.

Tarif réduit
(- de 26 ans, demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA ou de l’AAH)

  • 60 euros par cycle.

Formation continue

  • 125 euros par cycle.
VERSION PDF (novembre 2020)

Je m'inscris par voie postale

Des places sont disponibles par correspondance, veuillez trouver ci-dessous les documents à télécharger et à envoyer :

  • Les images de la Passion dans l'Occident médiéval et moderne
    • vendredi (4 séances : 18h30 - 20h00).
    • École du Louvre, Paris : Amphithéâtre Rohan.
    • vendredi 4 septembre 2020.

    Au cœur du christianisme se situe le récit de la Passion, qui relate les tout derniers moments de la vie terrestre de Jésus, depuis son arrestation jusqu’à sa mort sur la croix. Dans les Evangiles, la Passion est précédée de l’institution de l’Eucharistie, et suivie par la Résurrection de celui qui est reconnu, par les croyants, comme Dieu incarné.

    Le Moyen Age et les temps modernes ont laissé de très nombreuses représentations des différents moments évoqués par les textes et par la tradition. Les plus grands artistes s’y sont employés, dans une culture occidentale qui considérait les images comme un vecteur fondamental de la transmission de la foi. Les séances du cycle suivront le fil du récit de la Passion pour proposer une étude iconographique et iconologique de chaque épisode du cycle.

    Septembre
    Vendredi 4 septembre 2020, 18h30
    Figurer le doute : la prière de Jésus au Mont des Oliviers.
    Pauline Duclos-Grenet,
    ancienne élève de l’École Normale Supérieure, docteure en histoire de l'art , enseignante, chargée de cours, Ecole du Louvre.
    Vendredi 11 septembre 2020, 18h30
    Jésus au tribunal : les scènes du procès.
    Pauline Duclos-Grenet,
    ancienne élève de l’École Normale Supérieure, docteure en histoire de l'art , enseignante, chargée de cours, Ecole du Louvre.
    Vendredi 18 septembre 2020, 18h30
    Le Christ avili par les hommes : dérision et flagellation.
    Pauline Duclos-Grenet,
    ancienne élève de l’École Normale Supérieure, docteure en histoire de l'art , enseignante, chargée de cours, Ecole du Louvre.
    Vendredi 25 septembre 2020, 18h30
    Images de la Crucifixion.
    Pauline Duclos-Grenet,
    ancienne élève de l’École Normale Supérieure, docteure en histoire de l'art , enseignante, chargée de cours, Ecole du Louvre.
    • Pauline Duclos-Grenet
      ancienne élève de l’École Normale Supérieure, docteure en histoire de l'art , enseignante, chargée de cours, Ecole du Louvre
    Les images de la Passion dans l'Occident médiéval et moderne
  • Botticelli, la Renaissance sensible.
    • samedi (5 séances : 11h30 - 13h00).
    • École du Louvre, Paris : Amphithéâtre Dürer, École du Louvre, Paris : Amphithéâtre Rohan.
    • samedi 3 octobre 2020.

    De Burne-Jones à Proust ou Cindy Sherman, l’art de Botticelli (1445-1510) a été reçu comme l’image même d’une beauté gracieuse, raffinée, idéale. Une beauté nue et simple. Mais derrière l’élégance sinueuse de la ligne, l’envol éthéré des drapés et des chevelures, les visages tendres et les joies colorées des tapis de fleurs, la peinture de Botticelli dépasse les plaisirs esthétiques immédiats pour s’étoffer d’un riche et sophistiqué mille-feuille de significations. Dans la Florence néoplatonicienne des Médicis et de l’Accademia di Careggi, où les arts dialoguent, le maître invente une nouvelle typologie picturale, l’allégorie mythologique dans laquelle s’entremêlent fable antique, poésie amoureuse, et clés politiques contemporaines : c’est en premier lieu par cette innovation que Le Printemps ou La Naissance de Vénus prennent toute leur place au sein de l’histoire de l’art.

    Le cycle s’attachera parallèlement à explorer la part d’ambiguïté du langage botticellien : au fait des innovations de la Renaissance rationnelle, l’artiste s’engage pourtant dans une voie toute personnelle, où la construction est d’abord expressive, rythme poétique. Sa sensibilité troublée se fera ensuite l’écho du climat de réforme spirituelle amené par Savonarole, abandonnant radicalement les charmes profanes pour une peinture de sombre exaltation. Il s’agira enfin au fil des séances de mesurer l’apport de Botticelli à la production d’objets décoratifs domestiques (coffres de mariage, médaillons de dévotion privée, etc.), où son talent n’est pas moins inventif. Ce cycle invite à redécouvrir Botticelli en son temps, dans toute la variété de ses aspirations et réalisations, et à mieux comprendre le sens d’œuvres devenues des icônes de la Renaissance.

    Octobre
    Samedi 3 octobre 2020, 11h30
    De la Florence des ateliers au mythe Botticelli.
    Natacha Pernac,
    maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université Paris-Nanterre.
    Samedi 10 octobre 2020, 11h30
    A la cour de Laurent le Magnifique.
    Natacha Pernac,
    maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université Paris-Nanterre.
    Samedi 17 octobre 2020, 11h30
    Les allégories mythologiques néoplatoniciennes.
    Natacha Pernac,
    maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université Paris-Nanterre.
    Samedi 24 octobre 2020, 11h30
    Botticelli et la peinture domestique : portraits, cassoni, tondi.
    Natacha Pernac,
    maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université Paris-Nanterre.
    Novembre
    Samedi 7 novembre 2020, 11h30
    Dans la Florence mystique de Savonarole.
    Natacha Pernac,
    maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université Paris-Nanterre.
    • Natacha Pernac
      maître de conférences en histoire de l'art moderne, Université Paris-Nanterre
    Botticelli, la Renaissance sensible.
  • L'aventure du design (en ligne)
    • mardi (5 séances : 18h00 - 19h30).
    • École du Louvre, Paris : Amphithéâtre Michel-Ange.
    • mardi 3 novembre 2020.

    En raison de la pandémie, ce cours initialement programmé dans l'amphithéâtre Michel-Ange sera diffusé en ligne en direct.

    En cinq temps, cette exploration de l'histoire du design, discipline relativement récente au regard de la grande Histoire de l'art, permettra de découvrir en différentes périodes des XXème et XXIème siècles, les enjeux culturels, sociaux, industriels, économiques ou encore environnementaux de ce champ d'expression. À travers le parcours de designers phares, il s'agira de comprendre comment dans des contextes spécifiques, le design prend place, se renouvelle, propose des solutions à l'homme et plus généralement à la société. De la modernité d'Eileen Gray au questionnement sur la philosophie du "peu" et de la légèreté de François Azambourg, ces cinq thématiques seront à lire comme autant de marqueurs en des temps et des lieux différents, propres à donner une première approche de la discipline.

    Chaque séance décryptera la biographie du créateur, ses sensibilités, ses approches, ses sources, tout en le replaçant dans le contexte singulier de son époque afin de mieux comprendre les détails de l'œuvre et son évolution. La dernière séance sera articulée autour d'un dialogue avec le designer François Azambourg : il s'agira d'un échange libre sur sa pratique et sa vision du design.

    Novembre
    Mardi 3 novembre 2020, 18h00
    1920-1930 : Design et prototype, Eileen Gray.
    Cloé Pitiot,
    conservatrice design, départements Art Nouveau-Art Déco et Moderne-Contemporain, musée des Arts Décoratifs.
    Mardi 10 novembre 2020, 18h00
    1950-1960 : Design et industrialisation, Charles Eames.
    Cloé Pitiot,
    conservatrice design, départements Art Nouveau-Art Déco et Moderne-Contemporain, musée des Arts Décoratifs.
    Mardi 17 novembre 2020, 18h00
    1960-1970 : Design et pouvoir, Pierre Paulin.
    Cloé Pitiot,
    conservatrice design, départements Art Nouveau-Art Déco et Moderne-Contemporain, musée des Arts Décoratifs.
    Mardi 24 novembre 2020, 18h00
    1980-1990 : Le design à l'ère de la globalisation, du Super Normal de Jasper Morrison à la communication de Philippe Starck.
    Cloé Pitiot,
    conservatrice design, départements Art Nouveau-Art Déco et Moderne-Contemporain, musée des Arts Décoratifs.
    Décembre
    Mardi 1 décembre 2020, 18h00
    2000 à nos jours : Le slow design et l'écologie à l'ère de l'anthropocène, dialogue avec le designer François Azambourg.
    Cloé Pitiot,
    conservatrice design, départements Art Nouveau-Art Déco et Moderne-Contemporain, musée des Arts Décoratifs.
    • Cloé Pitiot
      conservatrice design, départements Art Nouveau-Art Déco et Moderne-Contemporain, musée des Arts Décoratifs
    L'aventure du design (en ligne)
  • Barcelone Art Nouveau : Architecture et Décor intérieur. (en ligne)
    • samedi (5 séances : 11h30 - 13h00).
    • École du Louvre, Paris : Amphithéâtre Dürer.
    • samedi 21 novembre 2020.

    En raison de la pandémie, ce cours initialement programmé dans l'amphithéâtre Michel-Ange sera diffusé en ligne en direct.

    Ville parmi les plus dynamiques de son temps, Barcelone fut aussi, au même titre que Bruxelles, Paris, Vienne, Glasgow, Darmstadt, une capitale de l'Art Nouveau. Celui-ci s'y développa sous le nom de "Modernisme". Ce mouvement, lié à la mutation économique de la Catalogne - elle s'affiche notamment à l'occasion de l'Exposition universelle de Barcelone en 1888 -  et à sa révolution culturelle soutenue par une élite éclairée, enrichie par une production textile prospère, trouva son plein épanouissement dans l'architecture civile, religieuse et publique, dominée par l'esprit visionnaire d'Antoni Gaudi. Les réalisations du maître témoignent de la matérialisation de l'idéal poursuivi par l'Art Nouveau :  la création de formes plastiques et dynamiques soumettant structure et décor à une loi commune.

    Novembre
    Samedi 21 novembre 2020, 11h30
    Le Modernisme catalan.
    Élise Dubreuil,
    conservatrice du patrimoine, conservatrice arts décoratifs, art nouveau et XXe siècle, musée d'Orsay.
    Samedi 28 novembre 2020, 11h30
    L'Îlot de la Discorde.
    Élise Dubreuil,
    conservatrice du patrimoine, conservatrice arts décoratifs, art nouveau et XXe siècle, musée d'Orsay.
    Décembre
    Samedi 5 décembre 2020, 11h30
    Un mécène et son architecte : Eusebi Güell et Antoni Gaudi.
    Isabelle Morin Loutrel,
    conservatrice en chef du patrimoine, responsable des collections d'architecture , musée d'Orsay.
    Samedi 12 décembre 2020, 11h30
    La trilogie de la modernité : l'hôpital Sant Pau, la Sagrada Familia, le Palais de la Musique catalane.
    Isabelle Morin Loutrel,
    conservatrice en chef du patrimoine, responsable des collections d'architecture , musée d'Orsay.
    Samedi 19 décembre 2020, 11h30
    Le décor intérieur.
    Élise Dubreuil,
    conservatrice du patrimoine, conservatrice arts décoratifs, art nouveau et XXe siècle, musée d'Orsay.
    • Élise Dubreuil
      conservatrice du patrimoine, conservatrice arts décoratifs, art nouveau et XXe siècle, musée d'Orsay
    • Isabelle Morin Loutrel
      conservatrice en chef du patrimoine, responsable des collections d'architecture , musée d'Orsay
    Barcelone Art Nouveau : Architecture et Décor intérieur. (en ligne)
  • A la recherche de l'impressionnisme.
    • samedi (5 séances : 11h30 - 13h00).
    • École du Louvre, Paris : Amphithéâtre Dürer.
    • samedi 9 janvier 2021.

    Ce cycle de cours retracera l’histoire et la fortune d’une tendance picturale internationalement célébrée, l'impressionnisme. À travers cinq séances thématiques qui traiteront non seulement de l’histoire des peintres et des œuvres affiliées à ce courant, mais également de l’évolution de leur réception du dernier tiers du XIXe siècle à nos jours, l’impressionnisme sera observé dans toute sa richesse et ses ambiguïtés. Loin d’être réductible à une imagerie bucolique ou de loisirs insouciants, cette « nouvelle peinture » fut avant tout le fait d’une nébuleuse d’artistes aux aspirations hétérogènes, traversée d’anxiétés et de contradictions de toutes sortes. En entremêlant les approches formelle, historique et sociale d’œuvres d’artistes comme Édouard Manet, Berthe Morisot, Claude Monet, Éva Gonzalès ou encore Paul Cézanne – mais aussi de leurs homologues européens –, ces séances resitueront l’impressionnisme dans l’histoire des images et des idées.

    Janvier
    Samedi 9 janvier 2021, 11h30
    Impressionnisme(s) : miroitements et variations.
    Victor Claass,
    docteur en histoire de l'art, Institut National d'Histoire de l'Art.
    Samedi 16 janvier 2021, 11h30
    Olympia face à l'histoire de l'art, et inversement.
    Victor Claass,
    docteur en histoire de l'art, Institut National d'Histoire de l'Art.
    Samedi 23 janvier 2021, 11h30
    Degas, Morisot, Cézanne... : voies de l'impressionnisme.
    Victor Claass,
    docteur en histoire de l'art, Institut National d'Histoire de l'Art.
    Samedi 30 janvier 2021, 11h30
    L'internationale impressionniste.
    Victor Claass,
    docteur en histoire de l'art, Institut National d'Histoire de l'Art.
    Février
    Samedi 6 février 2021, 11h30
    L'impressionnisme et l'écriture de l'histoire.
    Victor Claass,
    docteur en histoire de l'art, Institut National d'Histoire de l'Art.
    • Victor Claass
      docteur en histoire de l'art, Institut National d'Histoire de l'Art
  • Objets et Merveilles au Moyen Âge. Art, histoire, anthropologie.
    • samedi (5 séances : 11h30 - 13h00).
    • École du Louvre, Paris : Amphithéâtre Rohan.
    • samedi 6 mars 2021.

    L’art des objets réserve de multiples surprises à qui sait l’approcher, en particulier au Moyen Âge. Sans doute mieux que tout autre, il introduit au cœur de la vie sociale, comme le montreront ces cinq conférences à propos de thèmes variés, objets de recherches récentes. Il sera d’abord question de l’art et de l’imaginaire des marchandises, à partir du cas extrême de Venise qui vivait du commerce entre l’Europe, la Méditerranée et plus loin encore. On s’intéressera au spectaculaire renouveau de la gravure des pierres au XIIIe siècle, à propos de camées figurés à inscriptions en hébreu, certains parmi les plus beaux qui soient : ils ont longtemps dérouté et relèvent de la réception de l’Antiquité mais aussi et surtout des rapports, réels ou fantasmés, entre Juifs et Chrétiens. On abordera aussi les œufs d’autruche, cornes de licornes et autres griffes de griffon disposés dans les églises médiévales pour susciter l’émerveillement – un intérêt nouveau qui relèvera bientôt des sciences naturelles. On présentera une découverte majeure : celle de la couronne d’Hildegarde de Bingen, objet complexe qui synthétise l’œuvre de la célèbre visionnaire et réformatrice rhénane, une femme qui impressionne encore aujourd’hui. À partir d’objets adoptant la forme de livres mais servant cinquante autres fonctions, on explorera l’art des objets combinatoires et le statut du livre entre le Moyen Âge et le XXIe siècle.

    Mars
    Samedi 6 mars 2021, 11h30
    Venise : l'art des marchandises (XIIIe - XIVe siècles).
    Philippe Cordez,
    directeur adjoint du Centre allemand d'histoire de l'art, DFK Paris.
    Samedi 13 mars 2021, 11h30
    L'art des camées : les "pierres d'Israël" au siècle de Saint Louis.
    Philippe Cordez,
    directeur adjoint du Centre allemand d'histoire de l'art, DFK Paris.
    Samedi 20 mars 2021, 11h30
    L'art de l'émerveillement : les objets animaux dans les églises (XIIIe-XVIe siècles).
    Philippe Cordez,
    directeur adjoint du Centre allemand d'histoire de l'art, DFK Paris.
    Samedi 27 mars 2021, 11h30
    Vision, insigne, relique : la couronne d'Hildegarde de Bingen (1098-1179).
    Philippe Cordez,
    directeur adjoint du Centre allemand d'histoire de l'art, DFK Paris.
    Avril
    Samedi 3 avril 2021, 11h30
    Objets en forme de livre : du reliquaire à la pochette d'ordinateur (XIVe-XXIe siècles).
    Philippe Cordez,
    directeur adjoint du Centre allemand d'histoire de l'art, DFK Paris.
    • Philippe Cordez
      directeur adjoint du Centre allemand d'histoire de l'art, DFK Paris
    Objets et Merveilles au Moyen Âge. Art, histoire, anthropologie.