aide
Ecole du Louvre

Avec votre compte personnel Extranet vous pouvez accéder en ligne à vos :

 

  • informations pratiques,
  • annulations et reports,
  • ressources pédagogiques.

AMIENS

Les cours sont organisés avec le Musée de Picardie,
2 rue Puvis de Chavanne, 80000 Amiens.
Téléphone : 03 22 97 14 00 ou cours.regions[a]ecoledulouvre.fr
 

consulter les conditions générales d'inscription

Modalités et pièces à fournir pour s'inscrire par internet

N° 1 et 2 (cycles thématiques de 4 séances)

  • Plein tarif : 34,80 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 20,80 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 42,80 euros le cycle de cours.
VERSION PDF (août 2020)

Je m'inscris par voie postale

Des places sont disponibles par correspondance, veuillez trouver ci-dessous les documents à télécharger et à envoyer :

  • Du musée de chefs-d'oeuvre au musée chef-d'oeuvre - Des Lumières à nos jours (n°1)
    • mercredi (4 séances : 18h00 - 19h30).
    • Musée de Picardie : .
    • mercredi 18 novembre 2020.

    « Un musée est devenu l’ornement nécessaire de toute ville qui se respecte, et les étrangers qui visitent pourraient se demander s’il existe un hôtel de ville sans musée. Cette pullulation rapide des collections d’art dans nos provinces est à coup sûr l’un des plus singuliers phénomènes de ces temps-ci ». Cette citation empruntée à Philippe de Chennevières, inspecteur des musées de province au milieu du XIXe siècle, pourrait aussi bien illustrer le phénomène qu’il observe alors que celui de la multiplication des musées d’« architectes stars » dont nous sommes aujourd’hui les témoins. L’inauguration du musée d’Amiens rénové est l’occasion de nous interroger sur l’évolution des fonctions attribuées à l’institution entre deux des périodes les plus riches en matière de création architecturale dans ce domaine. Il s’agira en premier lieu de montrer comment, au XIXe siècle, les entreprises locales répondent aux mêmes enjeux que les grandes entreprises nationales dont le musée du Louvre constitue pour les Beaux-Arts le modèle archétypal. Il s’agira ensuite de montrer comment l’évolution des fonctions attribuées au musée s’est traduite par une grande inventivité architecturale avec parfois un écueil, - que l’écrin fasse oublier les bijoux qu’il contient.

    Novembre
    Mercredi 18 novembre 2020, 18h00
    La naissance du musée, des Lumières à 1848.
    Sophie Picot-Bocquillon,
    responsable du pôle documentaire de la conservation des oeuvres d'art religieuses et civiles de la Ville de Paris.
    Mercredi 25 novembre 2020, 18h00
    Le modèle palatial et ses déclinaisons, 1848-1914.
    Sophie Picot-Bocquillon,
    responsable du pôle documentaire de la conservation des oeuvres d'art religieuses et civiles de la Ville de Paris.
    Décembre
    Mercredi 2 décembre 2020, 18h00
    L'utopie sociale du musée, les années 1930-1970.
    Marie Civil,
    Directrice, Archipel - Centre De Culture Urbaine, Lyon .
    Mercredi 9 décembre 2020, 18h00
    Le musée comme lieu du geste architectural.
    Simon Texier,
    professeur d'histoire de l'art contemporain, Université de Picardie - Jules Verne.
    • Marie Civil
      Directrice, Archipel - Centre De Culture Urbaine, Lyon
    • Sophie Picot-Bocquillon
      responsable du pôle documentaire de la conservation des oeuvres d'art religieuses et civiles de la Ville de Paris
    • Simon Texier
      professeur d'histoire de l'art contemporain, Université de Picardie - Jules Verne
    Du musée de chefs-d'oeuvre au musée chef-d'oeuvre - Des Lumières à nos jours
  • Peinture et dévotion. La commande religieuse. (n°2)
    • mercredi (4 séances : 18h00 - 19h30).
    • Musée de Picardie : .
    • mercredi 17 mars 2021.

    Alors même que le musée propose pour la première fois une exposition dédiée aux Puys de la cathédrale d’Amiens, objets d’une ambitieuse campagne de restauration, ce cycle de conférences explore un champ majeur de la peinture de l’époque moderne, celui de la commande de tableaux d’autel et de dévotion en France à l’époque moderne, et notamment du XVIIe siècle.

    Placée en tant que peinture d’histoire au sommet de la hiérarchie des genres picturaux, la peinture religieuse fait l’objet, au lendemain du Concile de Trente, d’un important renouveau : il se manifeste autant dans l’essor des commandes accompagnant la construction de nouveaux espaces de culte (églises paroissiales, oratoires privés, édifices des ordres religieux) et de nouveaux autels, que dans l’évolution de l'iconographie.

    Dans ce champ qui demeure pour les jeunes artistes un biais important pour accéder à la reconnaissance et à une carrière officielle, les conditions de la commande sont déterminées par le rôle des dévots individuels, puissants ou plus humbles, mais aussi des ordres (jésuites, carmes, chartreux, bénédictins…), des confréries, des corporations, et des marguilliers, ces paroissiens qui administrent les dépenses de la Fabrique d’une église, parfois par la politique royale. La piété se déploie alors de retables en grands cycles, fréquemment dispersés par la Révolution française et dont il faut restituer le contexte architectural originel pour comprendre l’effet, souvent spectaculaire, illusionniste. Dans la production parisienne et provinciale émergent des talents qui témoignent d’une histoire de la peinture française moderne : Simon Vouet, Eustache Le Sueur, Laurent de la Hyre, Nicolas Poussin, Jacques Stella, Charles Le Brun, Philippe de Champaigne, Sébastien Bourdon, Charles de la Fosse, Jean Jouvenet…

    Une attention particulière sera accordée dans cette exploration aux Mays de la cathédrale Notre-Dame de Paris, offerts annuellement à la Vierge par la riche corporation des orfèvres tous les mois de mai (1630-1707), en contrepoint aux Puys qui furent élaborés chaque Noël pour la cathédrale d’Amiens (1438-1666).

    Mars
    Mercredi 17 mars 2021, 18h00
    Ombres et lumières : la peinture religieuse en France au XVIIe siècle.
    Frédérique Lanoë,
    docteure en histoire de l'art.
    Mercredi 24 mars 2021, 18h00
    Rhétorique et style : la commande religieuse au Grand Siècle.
    Frédérique Lanoë,
    docteure en histoire de l'art.
    Mercredi 31 mars 2021, 18h00
    Les Puys d'Amiens.
    Frédérique Lanoë,
    docteure en histoire de l'art.
    Avril
    Mercredi 7 avril 2021, 18h00
    Les Mays de Notre-Dame.
    Frédérique Lanoë,
    docteure en histoire de l'art.
    • Frédérique Lanoë
      docteure en histoire de l'art
    Peinture et dévotion. La commande religieuse.