aide
Ecole du Louvre

https://lms.ecoledulouvre.fr/

Accédez à :

  • Vos cours (ressources pédagogiques et bibliographies)
  • Extranet (planning des cours, annulation et report, informations pratiques)

En fonction de chaque ville

MARSEILLE

Les cours se déroulent à l'Auditorium Germaine Tillion du MuCEM,
1, Esplanade du J4, 13002 Marseille
Renseignements : cours.regions[a]ecoledulouvre.fr

consulter les conditions générales d'inscription

Modalités et pièces à fournir pour s'inscrire par internet

N° 1 (cycle d'histoire générale de l'art de 12 séances)

  • Plein tarif : 67,20 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 39,60 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 91,20 euros le cycle de cours.

N° 2, 3, 4, 5 et 6 (cycles thématiques de 5 séances)

  • Plein tarif : 43,50 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 26 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 53,50 euros le cycle de cours.
VERSION PDF (septembre 2022)

Je m'inscris par voie postale

Des places sont disponibles par correspondance, veuillez trouver ci-dessous les documents à télécharger et à envoyer :

  • Initiation à l'histoire générale de l'art en Europe 1ère année : de la Préhistoire au Moyen Âge. (n°1)
    • lundi (12 séances : 14h00 - 15h30).
    • MuCEM : Auditorium Germaine Tillion .
    • lundi 12 septembre 2022.

    Cycle d’histoire générale de l’art en 3 ans.

    Septembre
    Lundi 12 septembre 2022, 14h00
    L'art des chasseurs de la Préhistoire.
    Corinne Peuchet,
    diplômée de l'Ecole du Louvre en Archéologie nationale, chargée de cours, Université d'Aix-Marseille (AMU).
    Lundi 19 septembre 2022, 14h00
    L’art, des premiers agriculteurs aux premiers États.
    Jean-Paul Demoule,
    professeur émérite, Institut Universitaire de France, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
    Lundi 26 septembre 2022, 14h00
    L’art de la Rome antique.
    Karine Casal,
    docteure en archéologie romaine, chargée de cours, Ecole du Louvre.
    Octobre
    Lundi 3 octobre 2022, 14h00
    La formation de l'art grec.
    Isabelle Hasselin-Rous,
    Conservatrice du patrimoine au Centre des monuments nationaux , direction de la conservation des monuments et des collections, Centre des Monuments nationaux.
    Lundi 10 octobre 2022, 14h00
    Le rayonnement du modèle grec (Ve siècle av. J.-C. - Ier siècle av. J.-C.).
    Isabelle Hasselin-Rous,
    Conservatrice du patrimoine au Centre des monuments nationaux , direction de la conservation des monuments et des collections, Centre des Monuments nationaux.
    Lundi 17 octobre 2022, 14h00
    La Gaule romaine.
    Karine Casal,
    docteure en archéologie romaine, chargée de cours, Ecole du Louvre.
    Novembre
    Lundi 7 novembre 2022, 14h00
    De Jérusalem à la Nouvelle Rome : l’émergence de l’art byzantin.
    Ioanna Rapti,
    directrice de recherche, histoire de l'art et archéologie du monde byzantin et de l'Orient chrétien, Ecole Pratique des Hautes Etudes .
    Lundi 14 novembre 2022, 14h00
    L’art byzantin : l’empereur et le sacré.
    Ioanna Rapti,
    directrice de recherche, histoire de l'art et archéologie du monde byzantin et de l'Orient chrétien, Ecole Pratique des Hautes Etudes .
    Lundi 21 novembre 2022, 14h00
    L'art du haut Moyen Âge, du premier art chrétien à l’art impérial.
    Raphaël Bories,
    conservateur du patrimoine, responsable du pôle religions et croyances, MuCEM.
    Lundi 28 novembre 2022, 14h00
    L'art roman et le renouveau ecclésial.
    Raphaël Bories,
    conservateur du patrimoine, responsable du pôle religions et croyances, MuCEM.
    Décembre
    Lundi 5 décembre 2022, 14h00
    L'art gothique : l’esthétique de la cathédrale.
    Raphaël Bories,
    conservateur du patrimoine, responsable du pôle religions et croyances, MuCEM.
    Lundi 12 décembre 2022, 14h00
    L’art à la cour autour de 1400 : artistes et commanditaires en Europe.
    Raphaël Bories,
    conservateur du patrimoine, responsable du pôle religions et croyances, MuCEM.
    • Raphaël Bories
      conservateur du patrimoine, responsable du pôle religions et croyances, MuCEM
    • Karine Casal
      docteure en archéologie romaine, chargée de cours, Ecole du Louvre
    • Jean-Paul Demoule
      professeur émérite, Institut Universitaire de France, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
    • Isabelle Hasselin-Rous
      Conservatrice du patrimoine au Centre des monuments nationaux , direction de la conservation des monuments et des collections, Centre des Monuments nationaux
    • Corinne Peuchet
      diplômée de l'Ecole du Louvre en Archéologie nationale, chargée de cours, Université d'Aix-Marseille (AMU)
    • Ioanna Rapti
      directrice de recherche, histoire de l'art et archéologie du monde byzantin et de l'Orient chrétien, Ecole Pratique des Hautes Etudes
    Initiation à l'histoire générale de l'art en Europe 1ère année : de la Préhistoire au Moyen Âge.
  • Oeuvrer à plusieurs. Regroupement et collaborations entre artistes. (n°2)
    • lundi (5 séances : 11h30 - 13h00).
    • MuCEM : Auditorium Germaine Tillion .
    • lundi 9 janvier 2023.

    Depuis la Renaissance, des artistes ont travaillé et créé à plusieurs, cela sous des formes diverses. Parcourant cinq siècles, ce cycle se propose d'évoquer les différentes associations d'artistes que sont les ateliers de production et de reproduction, les académies et contre-académies, les confréries, les villages et communautés d'artistes, les clubs, les écoles, les groupes et les mouvements. Il interrogera les formes de sociabilités inventées chaque fois par les artistes, les gestes et activités opérant au cœur de certaines œuvres collaboratives (par exemple le don, le jeu ou la fête) ainsi que les relations créées entre individu et groupe.

    Janvier
    Lundi 9 janvier 2023, 11h30
    Des corporations aux ateliers de formations : transmettre et produire en commun.
    Valérie Boudier,
    maitresse de conférences - HDR en Histoire et théorie de l'art, Université de Lille, membre du Centre d’étude des arts contemporains (URL CEAC - 3587).
    Lundi 16 janvier 2023, 11h30
    Confréries, académies et contre-académies.
    Valérie Boudier,
    maitresse de conférences - HDR en Histoire et théorie de l'art, Université de Lille, membre du Centre d’étude des arts contemporains (URL CEAC - 3587).
    Lundi 23 janvier 2023, 11h30
    Villages d'artistes, coopératives et modèles de la « communauté » : premiers regroupements d'artistes au sens contemporain du terme.
    Véronique Goudinoux,
    professeure des Universités en histoire et théorie de l'art, Université de Lille - SHS (membre du Centre d'étude des arts contemporains).
    Lundi 30 janvier 2023, 11h30
    « 1 + 1 ne font pas 2 ».
    Blandine Chavanne,
    conservatrice générale honoraire du patrimoine.
    Février
    Lundi 6 février 2023, 11h30
    Groupes, duos, collectifs : quelques exemples singuliers.
    Véronique Goudinoux,
    professeure des Universités en histoire et théorie de l'art, Université de Lille - SHS (membre du Centre d'étude des arts contemporains).
    • Valérie Boudier
      maitresse de conférences - HDR en Histoire et théorie de l'art, Université de Lille, membre du Centre d’étude des arts contemporains (URL CEAC - 3587)
    • Blandine Chavanne
      conservatrice générale honoraire du patrimoine
    • Véronique Goudinoux
      professeure des Universités en histoire et théorie de l'art, Université de Lille - SHS (membre du Centre d'étude des arts contemporains)
    Oeuvrer à plusieurs. Regroupement et collaborations entre artistes.
  • Bâtir au milieu des eaux : l'architecture vénitienne du Moyen Âge à nos jours. . (n°3)
    • lundi (5 séances : 14h30 - 16h00).
    • MuCEM : Auditorium Germaine Tillion .
    • lundi 9 janvier 2023.

    Construite entre terre et mer, la ville de Venise a toujours été soumise au flux et au reflux de différentes influences artistiques. Durant le Moyen Âge, Byzance imprime sa marque dans ses églises romanes et l'architecture mamelouque dialogue avec ses palais gothiques. Une culture constructive spécifique se développe cependant dans ce site lagunaire.

    Cette culture exerce une forte résistance lorsque déferlent depuis Rome et la Toscane, les innovations de la première Renaissance. Professionnellement, la figure de l'architecte peine à prendre pied dans la cité des Doges. Sa marge de manœuvre reste très limitée, ainsi que l'attestent au cours du XVIe siècle les déboires de Sansovino, Palladio et Scamozzi sur de grands chantiers publics.

    La ville n'en demeure pas moins un lieu important d'élaboration théorique en matière d'architecture, notamment à travers la publication de traités. Elle devient au XVIIIe siècle un foyer de diffusion de l'architecture néo-classique, qui remet en question la pratique constructive traditionnelle.

    Avec la chute de la République en 1797, de nouvelles institutions culturelles s'installent dans les palais et les couvents abandonnés de la ville. La question de leur restauration devient dans la seconde moitié du XIXe siècle l'objet de débats passionnés entre des intellectuels comme Ruskin ou Boito.

    La construction du pont du chemin de fer en 1840 puis l'arrivée de l'automobile en 1930, transforment les rapports de la ville à son territoire. Entre la station balnéaire du Lido et le port industriel de Marghera, des interventions sont également nécessaires dans le centre historique, afin de développer les services publics et lutter contre l'insalubrité.

    Le déclin démographique suite à l'acqua alta de 1966, puis l'abandon des projets de Wright et de Le Corbusier pour Venise, scellent toutefois le début d'un processus de muséification de la ville.

    Derrière des façades désormais immuables, ce processus impose une restructuration en profondeur du bâti, qui se poursuit de nos jours.

    Janvier
    Lundi 9 janvier 2023, 14h30
    L'architecture médiévale de Venise. Arts roman et gothique à la croisée des routes commerciales.
    Nicolas Moucheront,
    doctorant à l'EHESS de Paris et à l'université Iuav de Venise.
    Lundi 16 janvier 2023, 14h30
    La première Renaissance vénitienne. Résistance à la nouveauté d'une culture constructive lagunaire.
    Nicolas Moucheront,
    doctorant à l'EHESS de Paris et à l'université Iuav de Venise.
    Lundi 23 janvier 2023, 14h30
    Architectes et techniciens au service de la République de Venise. Les chantiers de Palladio.
    Nicolas Moucheront,
    doctorant à l'EHESS de Paris et à l'université Iuav de Venise.
    Lundi 30 janvier 2023, 14h30
    Penser et construire l'architecture à Venise entre XVIIIe et XIXe siècles.
    Nicolas Moucheront,
    doctorant à l'EHESS de Paris et à l'université Iuav de Venise.
    Février
    Lundi 6 février 2023, 14h30
    La Venise contemporaine. Modernisation et questions patrimoniales.
    Nicolas Moucheront,
    doctorant à l'EHESS de Paris et à l'université Iuav de Venise.
    • Nicolas Moucheront
      doctorant à l'EHESS de Paris et à l'université Iuav de Venise
    Bâtir au milieu des eaux : l'architecture vénitienne du Moyen Âge à nos jours. .
  • L'art de vivre au XVIIIe siècle. (n°4)
    • lundi (5 séances : 14h00 - 15h30).
    • MuCEM : Auditorium Germaine Tillion .
    • lundi 6 mars 2023.

    Ce cycle propose de découvrir l’art de vivre en France au XVIIIe siècle. Peintures et arts décoratifs sont convoqués autour de la notion de bonheur qui irrigue l’ensemble d’une nouvelle production artistique. Des premières fêtes galantes aux scènes d’intérieur savamment ménagées, des arts de la table aux grands divertissements royaux, l’intimité des formes et des objets est comparée aux motifs du luxe et de l’apparat. En s’interrogeant sur le raffinement, chaque séance invite à questionner les univers culturels et matériels d’un art de vivre à la française, alors en quête de redéfinition.

    Mars
    Lundi 6 mars 2023, 14h00
    L’idée du bonheur, fête galante et pastorale.
    Florence Raymond,
    cheffe du service Ressources documentaires, Innovation numérique et Prospective - chargée de la collection des plans-reliefs, Palais des Beaux-Arts de Lille.
    Lundi 13 mars 2023, 14h00
    Boudoir et chinoiseries, l’intérieur rocaille.
    Florence Raymond,
    cheffe du service Ressources documentaires, Innovation numérique et Prospective - chargée de la collection des plans-reliefs, Palais des Beaux-Arts de Lille.
    Lundi 20 mars 2023, 14h00
    Scènes de genre et portraits « de mode ».
    Florence Raymond,
    cheffe du service Ressources documentaires, Innovation numérique et Prospective - chargée de la collection des plans-reliefs, Palais des Beaux-Arts de Lille.
    Lundi 27 mars 2023, 14h00
    Arts de la table et gastronomie.
    Florence Raymond,
    cheffe du service Ressources documentaires, Innovation numérique et Prospective - chargée de la collection des plans-reliefs, Palais des Beaux-Arts de Lille.
    Avril
    Lundi 3 avril 2023, 14h00
    Fêtes et divertissements à la cour.
    Florence Raymond,
    cheffe du service Ressources documentaires, Innovation numérique et Prospective - chargée de la collection des plans-reliefs, Palais des Beaux-Arts de Lille.
    • Florence Raymond
      cheffe du service Ressources documentaires, Innovation numérique et Prospective - chargée de la collection des plans-reliefs, Palais des Beaux-Arts de Lille
  • Peindre le réel, de Caravage à Georges de la Tour : regard sur l'art européen au début du XVIIe siècle. (n°5)
    • lundi (5 séances : 11h30 - 13h00).
    • MuCEM : Auditorium Germaine Tillion .
    • lundi 15 mai 2023.

    Le tournant des XVIe et XVIIe siècles voit naître un intérêt grandissant pour les représentations naturalistes dans la peinture européenne. En rupture avec l’art maniériste précédent, les artistes trouvent dans le monde qui les entoure des sujets et modèles desquels s’inspirer pour leurs toiles. Scènes de genre, mais aussi peinture d’histoire ou nature morte, sont alors traitées avec un attachement au rendu vériste des éléments issus du quotidien.

    La peinture dal naturale devient ainsi prépondérante des années 1590 aux années 1640, et ce au sein de différentes écoles de production. Pour paraphraser le titre d’une célèbre exposition, ce cycle de cinq cours entend ainsi traiter des œuvres produites par les « peintres de la réalité », dans une perspective géographique qui mettra en avant les spécificités de chaque place de création, mais aussi les passerelles qui existent entre elles. De la Rome caravagesque à l’interprétation de ce mouvement dans les Provinces-Unies, des territoires espagnols à la Lorraine, en passant par Paris, nous nous arrêterons sur la production de grands artistes de cette première moitié de siècle, tels Caravage, Georges de la Tour, ou les frères Le Nain, que nous replacerons dans leur contexte historico-politique et dans une perspective artistique contemporaine plus large.

    Mai
    Lundi 15 mai 2023, 11h30
    Caravage et ses émules romains.
    Pauline Randonneix,
    doctorante en histoire de l'art, université de Genève, chargée de cours Ecole du Louvre.
    Lundi 22 mai 2023, 11h30
    Un caravagisme du nord : l’école d’Utrecht.
    Pauline Randonneix,
    doctorante en histoire de l'art, université de Genève, chargée de cours Ecole du Louvre.
    Juin
    Lundi 5 juin 2023, 11h30
    L’Espagne naturaliste : d’une péninsule à l’autre, de l’Andalousie au royaume de Naples.
    Pauline Randonneix,
    doctorante en histoire de l'art, université de Genève, chargée de cours Ecole du Louvre.
    Lundi 12 juin 2023, 11h30
    Naturalisme parisien, la création picturale autour des frères Le Nain.
    Pauline Randonneix,
    doctorante en histoire de l'art, université de Genève, chargée de cours Ecole du Louvre.
    Lundi 19 juin 2023, 11h30
    La Lorraine de Georges de La Tour.
    Pauline Randonneix,
    doctorante en histoire de l'art, université de Genève, chargée de cours Ecole du Louvre.
    • Pauline Randonneix
      doctorante en histoire de l'art, université de Genève, chargée de cours Ecole du Louvre
    Peindre le réel, de Caravage à Georges de la Tour : regard sur l'art européen au début du XVIIe siècle.
  • Villégiature : architecture de délectation au XXe siècle. (n°6)
    • lundi (5 séances : 14h30 - 16h00).
    • MuCEM : Auditorium Germaine Tillion .
    • lundi 15 mai 2023.

    A partir de 1914, le phénomène de villégiature balnéaire est en mutation : évolutions sociales et imminence de la grande guerre marquent un coup d’arrêt dans la construction des grandes stations de villégiature, et infléchissent les constructions vers des architectures plus sobres.

    Tout au long de ce cycle, nous reviendrons sur les caractéristiques de ces villas tant par leur style (italianisant, éclectique, néo-mauresque, néo-régionaliste, moderniste, etc.), leurs techniques de construction et d’ornementation, leurs commanditaires, les systèmes urbains dans lesquelles elles s’imbriquent ainsi que dans leur relation avec le paysage via les jardins d’agrément.

    Nous nous intéresserons également aux liens entre artistes et villégiatures. Nombre d'artistes se sont établis comme villégiateurs (Renoir à Cagnes-sur-Mer), voire ont lancé des programmes de construction de villa (Simone Berriau à Hyères en 1962).

    Enfin, nous interrogerons les nouvelles formes de villégiature liées à la massification touristique à partir des années 1950. Du cabanon dont s’est emparé Le Corbusier, au complexe de la Grande-Motte de Jean Balladur, il convient d’aller sur le terrain de ces nouveaux patrimoines ouverts par le thème de la villégiature.  

    Mai
    Lundi 15 mai 2023, 14h30
    Villégiature : jalons chronologiques.
    Clémence Vallée,
    conservateur du patrimoine, service Patrimoine Traditions et Inventaire, région Sud-Provence-Alpes-Côte-d'Azur.
    Lundi 22 mai 2023, 14h30
    Les paradigmes architecturaux : styles et techniques.
    Clémence Vallée,
    conservateur du patrimoine, service Patrimoine Traditions et Inventaire, région Sud-Provence-Alpes-Côte-d'Azur.
    Juin
    Lundi 5 juin 2023, 14h30
    Les jardins d’agrément : quelques exemples remarquables.
    Clémence Vallée,
    conservateur du patrimoine, service Patrimoine Traditions et Inventaire, région Sud-Provence-Alpes-Côte-d'Azur.
    Lundi 12 juin 2023, 14h30
    Les artistes en vacances.
    Clémence Vallée,
    conservateur du patrimoine, service Patrimoine Traditions et Inventaire, région Sud-Provence-Alpes-Côte-d'Azur.
    Lundi 19 juin 2023, 14h30
    Les nouvelles formes architecturales du tourisme.
    Clémence Vallée,
    conservateur du patrimoine, service Patrimoine Traditions et Inventaire, région Sud-Provence-Alpes-Côte-d'Azur.
    • Clémence Vallée
      conservateur du patrimoine, service Patrimoine Traditions et Inventaire, région Sud-Provence-Alpes-Côte-d'Azur
    Villégiature : architecture de délectation au XXe siècle.