aide
Ecole du Louvre

Avec votre compte personnel Extranet vous pouvez accéder en ligne à vos :

 

  • informations pratiques,
  • annulations et reports,
  • ressources pédagogiques.

En fonction de chaque ville

MONTPELLIER

Les cours sont organisés avec le musée Fabre et se déroulent Salle Rabelais,
27-29, bd Sarrail, 34000 Montpellier.
Téléphone : 04.67.14.83.00 ou cours.regions[a]ecoledulouvre.fr
 

Modalités et pièces à fournir pour s'inscrire en ligne

N° 1 (cycle thématique de 5 séances)

  • Plein tarif : 43,50 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 26 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 53,50 euros le cycle de cours.

N° 2 (cycle thématique de 8 séances)

  • Plein tarif : 69,60 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 41,60 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 85,60 euros le cycle de cours.
VERSION PDF (septembre 2018)

Je m'inscris par correspondance

Des places sont disponibles par correspondance, veuillez trouver ci-dessous les documents à télécharger et à envoyer :

  • Montpellier - Paris - Madrid. Les 2 Ranc (n°1)
    • jeudi (5 séances : 18h00 - 19h30).
    • Montpellier : Salle Rabelais.
    • jeudi 8 novembre 2018.

    En lien avec l’exposition « Jean Ranc (1674-1735), un montpelliérain à la cour des rois » qui sera présentée prochainement au Musée Fabre, ce cycle se propose d’aborder les différentes facettes de la carrière d’un artiste qui, parent et élève d’Hyacinthe Rigaud (1659-1743), est devenu portraitiste officiel du roi d’Espagne après avoir longtemps travaillé dans la sphère du Régent à Paris. L’occasion également, au lendemain des commémorations de la mort de son père, Antoine Ranc (1634-1716), peintre des consuls à Montpellier, d’évoquer l’une des figures emblématiques de l’art en Languedoc.

    Novembre
    Jeudi 8 novembre 2018, 18h00
    Portrait public, portrait privé (XVII-XVIIIe s), le « genre » français
    Sébastien Bontemps,
    chercheur post-doctorant, Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier, Dijon, chargé de cours, Ecole du Louvre.
    Jeudi 22 novembre 2018, 18h00
     Antoine Ranc (1634-1716), le peintre montpelliérain contemporain de Louis XIV, et son atelier
    Alain Chevalier,
    conservateur en chef du patrimoine, directeur , Musée de la Révolution française, Domaine de Vizille.
    Jeudi 29 novembre 2018, 18h00
     Jean Ranc, portraitiste parisien
    Stephan Perreau,
    historien de l'art, commissaire associé de l'exposition "Jean Ranc".
    Décembre
    Jeudi 6 décembre 2018, 18h00
     Le « style Jean Ranc » : définition, mise en perspective et questions d’attribution
    Stephan Perreau,
    historien de l'art, commissaire associé de l'exposition "Jean Ranc".
    Jeudi 13 décembre 2018, 18h00
     Un montpelliérain à la Cour de Philippe V 
    Sébastien Bontemps,
    chercheur post-doctorant, Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier, Dijon, chargé de cours, Ecole du Louvre.
    • Sébastien Bontemps
      chercheur post-doctorant, Université de Bourgogne, Centre Georges Chevrier, Dijon, chargé de cours, Ecole du Louvre
    • Alain Chevalier
      conservateur en chef du patrimoine, directeur , Musée de la Révolution française, Domaine de Vizille
    • Stephan Perreau
      historien de l'art, commissaire associé de l'exposition "Jean Ranc"
    Montpellier - Paris - Madrid. Les 2 Ranc
  • Supports / Surfaces tout contre la peinture (n°2)
    • mardi (8 séances : 18h00 - 19h30).
    • Montpellier : Salle Rabelais.
    • mardi 5 février 2019.

    En lien avec l’exposition Vincent Bioulès qui se tiendra au Musée Fabre, ce cycle s’attachera à l’analyse du mouvement Supports/Surfaces, des démarches et des œuvres de ses membres. Parfois vu comme la dernière des avant-gardes, ce mouvement est aussi éphémère qu’important : il constitue une réponse française à l’expressionnisme américain et, puisant dans la spécificité du contexte politique et intellectuel des années 1970, renouvelle profondément ce que peindre veut dire. Déconstruisant les traditions de la peinture, allant jusqu’à refuser le pinceau, le cadre et le châssis, il a laissé, jusqu’à aujourd’hui, une empreinte forte dans le paysage de la création française.

    Février
    Mardi 5 février 2019, 18h00
    Supports/Surfaces, les origines (1966-1970) 
    Romain Mathieu,
    docteur en histoire de l’art, enseignant, Ecole supérieure d’art et design (ESAD), Saint Etienne et Université Aix-Marseille .
    Mardi 12 février 2019, 18h00
     Politiques du faire : le geste militant
    Déborah Laks,
    docteure en histoire de l'art, chercheuse associée, Centre d'histoire de Sciences Po.
    Mardi 19 février 2019, 18h00
     Un œil vers les Etats Unis, l’autre vers la Chine
    Déborah Laks,
    docteure en histoire de l'art, chercheuse associée, Centre d'histoire de Sciences Po.
    Mars
    Mardi 12 mars 2019, 18h00
     Jean-Pierre Pincemin, de l’abstraction à la figuration
    Déborah Laks,
    docteure en histoire de l'art, chercheuse associée, Centre d'histoire de Sciences Po.
    Mardi 19 mars 2019, 18h00
    Claude Viallat, empreintes et récupération
    Déborah Laks,
    docteure en histoire de l'art, chercheuse associée, Centre d'histoire de Sciences Po.
    Mardi 26 mars 2019, 18h00
     Supports/Surfaces aujourd’hui
    Déborah Laks,
    docteure en histoire de l'art, chercheuse associée, Centre d'histoire de Sciences Po.
    Avril
    Mardi 2 avril 2019, 18h00
     100 artistes dans la ville
    Stanislas Colodiet,
    conservateur du patrimoine, co-commissaire de l'exposition "Vincent Bouliès", Musée Fabre, Montpellier.
    Mardi 16 avril 2019, 18h00
     Autour de l’exposition Vincent Bioulès
    Michel Hilaire,
    conservateur général du patrimoine, directeur du Musée Fabre, Montpellier.
    • Stanislas Colodiet
      conservateur du patrimoine, co-commissaire de l'exposition "Vincent Bouliès", Musée Fabre, Montpellier
    • Michel Hilaire
      conservateur général du patrimoine, directeur du Musée Fabre, Montpellier
    • Déborah Laks
      docteure en histoire de l'art, chercheuse associée, Centre d'histoire de Sciences Po
    • Romain Mathieu
      docteur en histoire de l’art, enseignant, Ecole supérieure d’art et design (ESAD), Saint Etienne et Université Aix-Marseille
    Supports / Surfaces tout contre la peinture