aide
Ecole du Louvre

https://lms.ecoledulouvre.fr/

Accédez à :

  • Vos cours (ressources pédagogiques et bibliographies)
  • Extranet (planning des cours, annulation et report, informations pratiques)

En fonction de chaque ville

NANCY

Les cours sont organisés avec Les Amis du Musée des Beaux-Arts de Nancy-Association Emmanuel Héré et se déroulent au musée des Beaux-Arts,
1, rue Gustave Simon, 54000 Nancy.
Téléphone : 03.83.85.30.74 ou cours.regions[a]ecoledulouvre.fr

consulter les conditions générales d'inscription

Modalités et pièces à fournir pour s'inscrire par internet

N° 2 (cycle thématique de 3 séances)

  • Plein tarif : 26,10 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 15,60 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 32,10 euros le cycle de cours.

N° 3 (cycle thématique de 4 séances)

  • Plein tarif : 34,80 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 20,80 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 42,80 euros le cycle de cours.
VERSION PDF (septembre 2022)

Je m'inscris par voie postale

Des places sont disponibles par correspondance, veuillez trouver ci-dessous les documents à télécharger et à envoyer :

  • Albrecht Dürer : l'artiste et la Renaissance. (n°1)
    • mercredi (4 séances : 16h15 - 17h45).
    • Musée des Beaux-Arts de Nancy : Auditorium.
    • mercredi 9 novembre 2022.

    Considéré de son vivant comme un génie universel, Albrecht Du¨rer n’en finit pas de fasciner. Il a contribué a` façonner la Renaissance européenne en se plaçant au cœur des échanges artistiques. Trop rarement expose´ en France ¿ la dernière exposition française consacrée à Dürer remonte à plus d¿un quart de siècle ! ¿, cet immense artiste est exceptionnellement mis a` l¿honneur cet été à Chantilly. Ce cours propose de revenir sur la carrière d’un des plus grands artistes germaniques, de ses années de formation à son dernier grand voyage triomphal vers les Pays-Bas à l’occasion du couronnement du nouvel Empereur Charles Quint.

    Son médium de prédilection fut la gravure et dans ce domaine, plus qu’ailleurs, l’artiste est à l’origine d’une véritable révolution artistique et esthétique. Ses burins rivalisent avec la peinture et ses « cuivres magistraux » comptent parmi les chefs-d’œuvre incontestés de la Renaissance.

    L’Italie, son héritage antique et la leçon de ses grands maîtres (Mantegna, Léonard, Raphaël), le fascinèrent. Par la gravure, mais aussi le dessin, des échanges féconds s’établirent entre le maître de Nuremberg et bon nombre d’artistes de la péninsule. Comme un véritable humaniste, Dürer réfléchit, notamment via ses autoportraits, à sa place dans le monde. Son journal de voyage aux Pays-Bas et son précieux carnet de croquis constituent une source extraordinaire pour la compréhension de la singularité de son œuvre et l’ambition du projet de sa vie : d’artisan devenir artiste.

    Novembre
    Mercredi 9 novembre 2022, 16h15
    La fabrique de l’artiste : les années de formation.
    Caroline Vrand,
    docteure en histoire de l'art, conservatrice du patrimoine, département des estampes et de la photographie, bibliothèque nationale de France.
    Mercredi 16 novembre 2022, 16h15
    Dürer et l’Italie.
    Mathieu Deldicque,
    conservateur du patrimoine, Musée Condé, château de Chantilly.
    Mercredi 30 novembre 2022, 16h15
    L’artiste, les hommes, le monde.
    Mathieu Deldicque,
    conservateur du patrimoine, Musée Condé, château de Chantilly.
    Décembre
    Mercredi 7 décembre 2022, 16h15
    Le voyage aux Pays-Bas et les œuvres de la maturité.
    Mathieu Deldicque,
    conservateur du patrimoine, Musée Condé, château de Chantilly.
    • Mathieu Deldicque
      conservateur du patrimoine, Musée Condé, château de Chantilly
    • Caroline Vrand
      docteure en histoire de l'art, conservatrice du patrimoine, département des estampes et de la photographie, bibliothèque nationale de France
    Albrecht Dürer : l'artiste et la Renaissance.
  • Jouer avec le monde : l’art cinétique. (n°2)
    • mercredi (3 séances : 17h30 - 19h00).
    • Musée des Beaux-Arts de Nancy : Auditorium.
    • mercredi 10 mai 2023.

    L’art optique et cinétique, dont les réalisations reposent sur l’intégration de la lumière électrique et du mouvement mécanique dans l’art, encourage une expérience dynamique des œuvres afin d’accroître la participation du spectateur.

    Témoin d’une époque révolue marquée par une adhésion collective au progrès scientifique et technique des Trente Glorieuses, l’art cinétique bénéficie d’une actualité nouvelle au moment où les technologies du numérique, internet et l’intelligence artificielle, transforment notre univers matériel et nos imaginaires. Hier comme aujourd’hui, cette aventure sociotechnique s’accompagne de doutes parfois masqués par l’optimisme technologique supposé des artistes (Vasarely, Nicolas Schöffer, Julio Le Parc, Tinguely, Morellet, Takis…). Au plus près des œuvres, ce cycle de cours entend proposer une relecture des enjeux critiques de l’art cinétique en société.

    Mai
    Mercredi 10 mai 2023, 17h30
    Une brève histoire de l’art cinétique au XXe siècle.
    Noémi Joly,
    docteure en histoire de l’art, chargée de mission, École du Louvre.
    Mercredi 24 mai 2023, 17h30
    « La perception est le médium » (Bridget Riley) : de la déstabilisation perceptive à l’instabilité du réel.
    Noémi Joly,
    docteure en histoire de l’art, chargée de mission, École du Louvre.
    Mercredi 31 mai 2023, 17h30
    De la création à la programmation : machines cybernétiques et autres robots-artistes.
    Noémi Joly,
    docteure en histoire de l’art, chargée de mission, École du Louvre.
    • Noémi Joly
      docteure en histoire de l’art, chargée de mission, École du Louvre
    Jouer avec le monde : l’art cinétique.