aide
Ecole du Louvre

https://lms.ecoledulouvre.fr/

Accédez à :

  • Vos cours (ressources pédagogiques et bibliographies)
  • Extranet (planning des cours, annulation et report, informations pratiques)

En fonction de chaque ville

REIMS

Les cours sont organisés avec le musée des Beaux-Arts de Reims et se déroulent au Conservatoire à Rayonnement Régional,
20, rue Gambetta, 51100 Reims.
Téléphone : 03.26.35.36.00 ou cours.regions[a]ecoledulouvre.fr

consulter les conditions générales d'inscription

Modalités et pièces à fournir pour s'inscrire par internet

N° 1 (cycle thématique de 3 séances)

  • Plein tarif : 26,10 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 15,60 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 32,10 euros le cycle de cours.

N° 2 et 3 (cycles thématiques de 5 séances)

  • Plein tarif : 43,50 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 26 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 53,50 euros le cycle de cours.
VERSION PDF (septembre 2022)

Je m'inscris par voie postale

Des places sont disponibles par correspondance, veuillez trouver ci-dessous les documents à télécharger et à envoyer :

  • Penser la culture et les arts à l'ère de l'anthropocène. (n°1)
    • lundi (3 séances : 18h15 - 19h45).
    • Conservatoire à Rayonnement Régional : Auditorium.
    • lundi 26 septembre 2022.

    L'objet de ces trois rencontres est de définir ce que devient la création à l'ère (advenue mais contestée dans sa désignation) de l'anthropocène. Comment le champ de l'art réagit-il à l'accentuation de la pollution, à l'effondrement de la biodiversité, au réchauffement climatique, à l'épuisement des ressources qui font chaque jour à présent la une de l'actualité ? Plus largement, comment l'univers habité - à travers l'architecture et l'urbanisme - s'inscrit-il dans le défi de la dépollution, avec quels discours, quels moyens et quelle crédibilité ? L'éthique, plus que jamais, est à l'ordre du jour, contredite en termes d'effectivité par la furie destructrice de l'économie globale.

    Au-delà du changement des mentalités en cours, il convient d'évaluer le potentiel culturel de l'engagement écologique actuel à travers les arts et la prise de conscience des créateurs.

    Septembre
    Lundi 26 septembre 2022, 18h15
    Le devenir de la création à l’ère de l’anthropocène.
    Paul Ardenne,
    agrégé d’Histoire et docteur en Histoire de l’art. Ecrivain, critique d’art et commissaire d’expositions.
    Octobre
    Lundi 3 octobre 2022, 18h15
    L’art et l’épuisement des ressources.
    Paul Ardenne,
    agrégé d’Histoire et docteur en Histoire de l’art. Ecrivain, critique d’art et commissaire d’expositions.
    Lundi 10 octobre 2022, 18h15
    Une architecture et un urbanisme éthiques.
    Paul Ardenne,
    agrégé d’Histoire et docteur en Histoire de l’art. Ecrivain, critique d’art et commissaire d’expositions.
    • Paul Ardenne
      agrégé d’Histoire et docteur en Histoire de l’art. Ecrivain, critique d’art et commissaire d’expositions
    Penser la culture et les arts à l'ère de l'anthropocène.
  • Aux sources de l'art abstrait : une histoire élargie. (n°2)
    • lundi (5 séances : 18h15 - 19h45).
    • Conservatoire à Rayonnement Régional : Auditorium.
    • lundi 17 octobre 2022.

    L'abstraction est considérée comme l'une des plus grandes révolutions artistiques du XXe siècle, marquant un changement de paradigme qui a pu être comparé aux profondes mutations de la Renaissance. Il ne s'agit désormais plus de représenter le visible mais d'atteindre l'essence des choses, ce qui peut aboutir (sans que ce ne soit toujours le cas) à des œuvres rejetant toutes références au monde tangible : on parle alors de non-figuration et le début des années 1910 serait le moment de ce passage.

    L'histoire de l'art abstrait a longtemps été celle d'une radicalisation des recherches modernes et d'avant-garde, s'éloignant du monde visible dans la continuité du cubisme. Le récit canonique de l'art abstrait, ou plutôt de la peinture abstraite, met l'accent sur les moyens plastiques : les peintres abstraits se seraient concentrés sur leurs propres matériaux, à savoir les lignes et les couleurs, se détachant alors de la réalité.

    Dans une telle perspective, on comprend que la critique n'ait pas manqué de reprocher à l'art abstrait sa déconnexion du réel et son absence de signification. Cependant, une telle lecture se révèle insuffisante face à des œuvres et théories qui ne manquent pas de résonner avec la nature ou de se doter d'une dimension sociale, tout en exposant la richesse sémantique du vocabulaire abstrait. En effet, l'art abstrait est avant tout pensé comme un nouveau langage capable d'atteindre l'universel. Ce cycle propose une vision d'une abstraction renouvelée, élargie et enrichie de figures longtemps oubliées, insistant sur les terreaux favorables à sa naissance qui se développent tout au long du XIXe siècle.

    Octobre
    Lundi 17 octobre 2022, 18h15
    Du cubisme à l'art abstrait.
    Marion Sergent,
    docteure en histoire de l'art contemporain, Sorbonne Université, ED 124 - Centre André Chastel (UMR 8150).
    Novembre
    Lundi 7 novembre 2022, 18h15
    La grammaire élémentaire de l'ornement.
    Marion Sergent,
    docteure en histoire de l'art contemporain, Sorbonne Université, ED 124 - Centre André Chastel (UMR 8150).
    Lundi 21 novembre 2022, 18h15
    De la musique avant toute chose.
    Marion Sergent,
    docteure en histoire de l'art contemporain, Sorbonne Université, ED 124 - Centre André Chastel (UMR 8150).
    Décembre
    Lundi 5 décembre 2022, 18h15
    L'art de la couleur.
    Marion Sergent,
    docteure en histoire de l'art contemporain, Sorbonne Université, ED 124 - Centre André Chastel (UMR 8150).
    Lundi 12 décembre 2022, 18h15
    Du spirituel dans l'art.
    Marion Sergent,
    docteure en histoire de l'art contemporain, Sorbonne Université, ED 124 - Centre André Chastel (UMR 8150).
    • Marion Sergent
      docteure en histoire de l'art contemporain, Sorbonne Université, ED 124 - Centre André Chastel (UMR 8150)
    Aux sources de l'art abstrait : une histoire élargie.
  • Hommes et dieux au service de l’idéal grec. (n°3)
    • lundi (5 séances : 18h15 - 19h45).
    • Conservatoire à Rayonnement Régional : Auditorium.
    • lundi 6 mars 2023.

    La petite et la grande histoire de la Grèce antique nous est révélée grâce aux écrits d’auteurs aussi célèbres et familiers qu’Homère, Hésiode ou Thucydide…, et fut mise en image par des artistes fameux, sculpteurs comme peintres tout au long du Ier millénaire avant J.-C.

    Après avoir exposé les grands mythes et cycles héroïques grecs, sera retracée leur transcription artistique au travers des principaux monuments de l’Antiquité classique. 

    Mars
    Lundi 6 mars 2023, 18h15
    Les débuts de l’art grec ou le règne des animaux fantastiques et des monstres (IXe-VIe siècles av. J.-C.).
    Isabelle Hasselin-Rous,
    Conservatrice du patrimoine au Centre des monuments nationaux , direction de la conservation des monuments et des collections, Centre des Monuments nationaux.
    Lundi 20 mars 2023, 18h15
    L’idéal classique au service de l’Homme (Ve siècle av. J.-C.).
    Isabelle Hasselin-Rous,
    Conservatrice du patrimoine au Centre des monuments nationaux , direction de la conservation des monuments et des collections, Centre des Monuments nationaux.
    Avril
    Lundi 3 avril 2023, 18h15
    L’art au service des rois hellénistiques (IVe-Ier siècles av. J.-C.).
    Isabelle Hasselin-Rous,
    Conservatrice du patrimoine au Centre des monuments nationaux , direction de la conservation des monuments et des collections, Centre des Monuments nationaux.
    Mai
    Lundi 15 mai 2023, 18h15
    Les dieux de l’Olympe et leur iconographie.
    Sophie Marmois,
    cheffe du service du récolement, direction de la recherche et des collections, musée du Louvre.
    Lundi 22 mai 2023, 18h15
    Les principaux héros de la mythologie grecque.
    Sophie Marmois,
    cheffe du service du récolement, direction de la recherche et des collections, musée du Louvre.
    • Isabelle Hasselin-Rous
      Conservatrice du patrimoine au Centre des monuments nationaux , direction de la conservation des monuments et des collections, Centre des Monuments nationaux
    • Sophie Marmois
      cheffe du service du récolement, direction de la recherche et des collections, musée du Louvre
    Hommes et dieux au service de l’idéal grec.