aide
Ecole du Louvre

https://lms.ecoledulouvre.fr/

Accédez à :

  • Vos cours (ressources pédagogiques et bibliographies)
  • Extranet (planning des cours, annulation et report, informations pratiques)

En fonction de chaque ville

ROUBAIX

Les cours sont organisés avec le musée d'art et d'industrie - La Piscine,
23, rue de l’Espérance, Roubaix
Téléphone : 03.20.69.23.60 ou cours.regions[a]ecoledulouvre.fr

consulter les conditions générales d'inscription

Modalités et pièces à fournir pour s'inscrire par internet

N° 1 et 2 (cycles thématiques de 4 séances)

  • Plein tarif : 34,80 euros le cycle de cours.
  • Tarif réduit (- de 26 ans, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA ou de l'AAH) : 20,80 euros le cycle de cours.
  • Formation continue : 42,80 euros le cycle de cours.
VERSION PDF (septembre 2022)

Je m'inscris par voie postale

Des places sont disponibles par correspondance, veuillez trouver ci-dessous les documents à télécharger et à envoyer :

  • Le mouvement Arts & Crafts, un groupe prothéiforme : Identités, transferts et persistances. (n°1)
    • vendredi (4 séances : 18h30 - 20h00).
    • La Piscine, Musée d’Art et d’Industrie : Auditorium.
    • vendredi 14 octobre 2022.

    Autour de 1900, malgré de nombreuses similarités esthétiques entre les arts décoratifs anglais et ceux du continent, certains artistes anglais rejettent l’Art nouveau continental qu’ils voient comme une dégénérescence décorative. La critique française reconnaît quant à elle le génie anglais tout en affirmant qu’il est incompatible avec les couleurs locales. Pourtant, les échanges matériels et intellectuels à travers la Manche connaissent une intensification sans précédent. 

    Qu’il s’agisse de pratiquer le théâtre en amateur ou de participer à la création de décors et de costumes, les artistes gravitant autour des Arts and Crafts et de l’Art Nouveau sont très proches de la scène. Collaboratif et pluridisciplinaire, le théâtre incarne alors un support idéal pour la symbiose entre tous les arts, passe´s et pre´sents, majeurs et mineurs, visuels et matériels.

    Ce cours s’intéresse tout particulièrement au souci manifesté par les artistes préraphaélites d’abolir les hiérarchies entre les pratiques et les disciplines, particulièrement sensible dans le travail mené par William Morris pour favoriser le développement des artisanats d’art alors même que l’époque invente la standardisation de la production et que nait le design.

    Octobre
    Vendredi 14 octobre 2022, 18h30
    Préraphaélisme et arts décoratifs : de la toile à l'objet.
    Aurélie Petiot,
    maîtresse de conférences en histoire de l’art, département d'histoire de l'art et d'archéologie, Université Paris Nanterre.
    Novembre
    Vendredi 18 novembre 2022, 18h30
    Morris et sa postérité (persistance au XXIe siècle dans l'art contemporain).
    Aurélie Petiot,
    maîtresse de conférences en histoire de l’art, département d'histoire de l'art et d'archéologie, Université Paris Nanterre.
    Vendredi 25 novembre 2022, 18h30
    Entre parenté, influences et rejets : la relation complexe entre Art nouveau et Arts & Crafts.
    Barbara Bessac,
    Doctorante en histoire de l'art, Université Paris Nanterre.
    Décembre
    Vendredi 2 décembre 2022, 18h30
    Art nouveau et Arts & Crafts sur scène : de la décoration intérieure au décor de théâtre.
    Barbara Bessac,
    Doctorante en histoire de l'art, Université Paris Nanterre.
    • Barbara Bessac
      Doctorante en histoire de l'art, Université Paris Nanterre
    • Aurélie Petiot
      maîtresse de conférences en histoire de l’art, département d'histoire de l'art et d'archéologie, Université Paris Nanterre
    Le mouvement Arts & Crafts, un groupe prothéiforme : Identités, transferts et persistances.
  • Une histoire de la sculpture, de la fin du XIXe siècle aux années 1950. (n°2)
    • vendredi (4 séances : 18h30 - 20h00).
    • La Piscine, Musée d’Art et d’Industrie : Auditorium.
    • vendredi 10 mars 2023.

    La fin du XIXsiècle a vu l’essor de la statuomanie : la multiplication de commandes, en particulier monumentales, a diffusé un art académique parfois répétitif. Pourtant, des courants plus novateurs, souvent picturaux à l’origine, sont également explorés dans le domaine sculpté (naturalisme, symbolisme…).

    Il faut attendre l’émergence d’Auguste Rodin pour que la sculpture prenne résolument une voie indépendante et acquière ses véritables lettres de noblesse. Voulant faire parler les corps, sans souci de délivrer un message, Rodin recompose le paysage de la production sculpturale. L’antique lui apprend à réduire la figure à l’essentiel : à partir de 1895, il n’expose plus guère que des figures partielles pour aboutir à l’Homme qui marche en 1907 et aux grand Torses du Salon de 1910. Il est très imité. Au Salon d’automne de 1905 cependant, Méditerranée de Maillol apparait comme le manifeste d’une réaction à l’expressivité qui reste attachée à ses œuvres. En 1910 Hérakles archer de Bourdelle offre la synthèse des deux approches. La production connaît dès lors une grande diversité, marquée par une tendance générale à la redéfinition subjective de la forme, qu’elle soit guidée par des volontés de synthèse, de constructivisme ou d’abstraction. La sculpture prend désormais en compte l’espace qui l’entoure, se l’approprie, et interroge ses propres limites pour mieux les repousser. 

    Mars
    Vendredi 10 mars 2023, 18h30
    Autour de Rodin, l'expression et le fragment.
    Antoinette Le Normand-Romain,
    conservateur général du patrimoine honoraire.
    Vendredi 17 mars 2023, 18h30
    Le retour au style : le Salon d'automne de 1905.
    Antoinette Le Normand-Romain,
    conservateur général du patrimoine honoraire.
    Vendredi 24 mars 2023, 18h30
    Nouvelles approches.
    Ophélie Ferlier-Bouat,
    conservatrice du patrimoine, directrice du musée Bourdelle, Paris.
    Vendredi 31 mars 2023, 18h30
    Abstraction et persistance figurative.
    Ophélie Ferlier-Bouat,
    conservatrice du patrimoine, directrice du musée Bourdelle, Paris.
    • Ophélie Ferlier-Bouat
      conservatrice du patrimoine, directrice du musée Bourdelle, Paris
    • Antoinette Le Normand-Romain
      conservateur général du patrimoine honoraire
    Une histoire de la sculpture, de la fin du XIXe siècle aux années 1950.